Le 25 juin 2019, Pamela Anderson accusait une première fois Adil Rami de violences physiques et émotionnelles sur Instagram au moment où elle annonçait leur rupture survenue après la découverte de la double vie de footballeur. “Je me suis sentie utilisée, trahie et blessée. Mais j’aurais dû mieux savoir. La jalousie, la torture physique et émotionnelle. (…) J’ai essayé de le quitter dix fois. À chaque fois, il me courait après en me disant qu’il mourrait sans moi. Qu’il irait en thérapie. Qu’il ne me ferait plus de mal. Il voulait que l’on vive à Malibu un jour“, avait écrit la star hollywoodienne de 51 ans.

Rentrée à Los Angeles le 26 juin, l’ex-star d’Alerte à Malibu s’est emparée du site de son association pamelaandersonfoundation.org pour en déballer encore plus sur sa rupture avec Adil Rami. L’activiste a publié tous les messages échangés avec Sidonie Biémont, l’ex d’Adil Rami et la mère de ses jumeaux Madi et Zayn nés en septembre 2016, mais aussi ceux que le champion du monde de 33 ans lui a envoyés après leur rupture.

Dans l’un des messages envoyés à Sidonie Biémont, Pamela Anderson accuse à nouveau Adil Rami de violences physiques. “Il était très cruel parfois. Il m’a tirée par les cheveux l’été dernier à Los Angeles parce que je l’avais quitté pour aller dans un hôtel avec des amis après un shooting. Je ne voulais pas rester avec lui et ses amis dans une maison à Hollywood. Ils faisaient la fête tous les soirs, me laissant à la maison. L’été d’avant était le pire. Il m’a écrasé les deux mains. J’ai dû aller à l’hôpital (six mois après) parce que j’avais encore très mal. Je ne pouvais pas écrire ou ouvrir une bouteille. Ils ont dû m’endormir pour me faire des injections. Mes mains allaient mieux mais il m’a à nouveau blessée“, écrit-elle. Des accusations qui n’ont pour le moment pas obtenu de réponse de la part d’Adil Rami, qui reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés.

Click Here: georgia rugby jersey

Ce n’est pas la première fois que Pamela Anderson se retrouve confrontée à la violence d’un homme qui partage sa vie amoureuse. En 2015, elle avait obtenu une mesure d’éloignement à l’encontre de son ex-mari Rick Salomon (à qui elle a été mariée de 2007 à 2008, puis de 2014 à 2015), après qu’il lui avait causé une “sévère détresse émotionnelle” et l’avait agressée physiquement.

La campagne d’Adil suspendue

Depuis plusieurs mois, Adil Rami s’était engagé contre les violences faites aux femmes. En mars dernier, le défenseur de l’Olympique de Marseille est devenu le visage d’une campagne en faveur du 3919, plateforme d’écoute destinée à lutter contre les violences faites aux femmes.

À la suite des déclarations de Pamela Anderson, le réseau Solidarité Femmes a annoncé le 27 juin suspendre la campagne. “La FNSF applique des principes d’intervention auprès des femmes victimes de violences qui sont l’écoute et de croire leur parole. La FNSF a donc décidé de suspendre la collaboration en vue d’actions futures avec Adil Rami, dans l’attente de clarifications et d’informations complémentaires concernant les déclarations de son ex-compagne“, ont indiqué les responsables dans un message publié sur leur site internet.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *