Ce jeudi 7 février, dans les colonnes de Gala, Alain-Fabien Delon se confie sur sa vie, son amour pour Capucine Anav, mais aussi sur ses relations avec son père, Alain Delon. Juste une mise au point.

Alain-Fabien Delon n’a pas toujours été protégé par son père, le mythique acteur Alain Delon. Dès sa majorité, la star lui dit qu’il est à présent « un homme responsable ». Le jeune homme de 24 ans, qui vient de publier son premier livre, De la race des seigneurs (ed. Stock), se confie cette semaine dans les colonnes de Gala. Il explique ainsi comment il a du faire face à la vraie vie dès l’âge de 18 ans. Le compagnon de Capucine Anav se souvient : « Quand, le jour de mes 18 ans, mon père m’a donné une lettre pas du tout malveillante, mais m’expliquant que désormais j’étais un homme responsable. A partir de là, j’ai pris mes affaires et j’ai dû apprendre ce qu’était la vie ».

Longtemps, Alain-Fabien vit pourtant dans une sorte de bulle. A tel point qu’il n’a pas conscience de la réalité de ce monde. « J’ai grandi sans savoir ce qu’était la réalité. A trop vouloir nous protéger, nos parents nous en avait coupés. Quand on était jeunes, on n’avait jamais vu d’argent par exemple. » Le choc est alors immense quand il découvre en quelque sorte la vraie vie. « Arrivé à 18 ans, quand j’ai débarqué chez mon meilleur pote, qui m’a accueilli dans son 9 mètres carrés, j’avais 10 euros en poche et n’avais aucune notion de ce qu’était un loyer, comment ouvrir un compte… J’ai appris ! »

Pourtant, Alain-Fabien Delon n’en veut à personne. Il n’a jamais souffert d’avoir comme père un monstre sacré du cinéma français. Il le confie : « J’ai débarqué dans sa vie alors qu’il avait déjà cinquante ans. Je ne me sens pas du tout et ne me suis jamais senti en compétition avec lui. Ma place de fils, je l’ai trouvée facilement vu que j’étais seul à un moment dans la maison avec lui. Il se confiait à moi toute la journée ». Un jeune homme apaisé.

Retrouvez l’intégralité de notre entretien avec Alain-Fabien Delon dans le magazine Gala, en kiosques ce jeudi 7 février

Crédits photos : ShootPix/ABACA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *