Des chercheurs de Boston (Etats-Unis) ont mis en évidence lerôle d’une protéine ayant lapropriété de faire pousser rapidement des poils plusépais chez la souris. Cette protéine (vascularendothelial growth factor – VEGF) est égalementprésente chez l’homme. Ainsi, son action pourraitdéboucher sur un possible traitement de la calvitie. Laprotéine VEGF entraîne une vascularisation plusimportante du follicule, entraînant une repousse plusimportante et plus rapide des cheveux. Pour vérifier leurhypothèse, l’équipe du Pr. Detmar créaune lignée de souris transgéniques produisant enexcès cette protéine. Chez ces dernières, lavascularisation autour des follicules se trouve dopée,entraînant un épaississement des cheveux et unerepousse plus rapide après épilation. La prochaineétape est de savoir si les propriétés de ceproduit miracle sont observables chez l’homme. Trèsprudent quant à cette éventualité,l’équipe américaine a pourtantdéjà été débordée dedemandes…
Source : J Clin Invest 2001, Feb 15 ; 107 (4) :409-417Click Here: Rugby league Jerseys

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *