Si la 41e cérémonie des César a sacré Fatima, Vincent Lindon et Catherine Frot, elle a aussi boudé Dheepan, Mon Roi et Les Cowboys, qui repartent bredouilles du Théâtre du Châtelet.

Fatima, Mustang, Marguerite, Vincent Lindon, Catherine Frot ou encore Arnaud Desplechin sont les grands vainqueurs des César 2016. Mais la 41e grand-messe du cinéma hexagonal n’a pas fait que des heureux. Ainsi, Dheepan, Mon Roi et Les Cowboys sont-ils repartis bredouilles du Théâtre du Châtelet alors qu’ils pouvaient légitimement penser rafler une ou plusieurs récompenses.

Dheepan, Palme d’or du dernier Festival de Cannes, nommé à 9 reprises, avait ainsi les arguments pour être sacré dans les catégories Meilleur film, Meilleur scénario original et Meilleur réalisateur pour Jacques Audiard. Quant à Mon Roi, qui a valu à Emmanuelle Bercot un Prix d’interprétation sur la Croisette, il aurait pu, au moins, permettre à l’actrice d’effectuer le doublé.

Enfin, notons l’absence au palmarès du long métrage Les Cowboys. Nommé à quatre reprises, plébiscité par la critique, il aurait pu espérer, au moins, un prix. Mais la concurrence de Mustang (dans la catégorie du Meilleur premier film) et de Vincent Lindon (dans celle du Meilleur acteur) aura douché les espoirs de la première réalisation signée Thomas Bidegain. Et aura empêché au scénariste attitré de Jacques Audiard de remporter un troisième César après ceux d’Un prophète en 2010 et De Rouille et d’os en 2013.

La bande-annonce de “Mon roi” :

Mon Roi Bande-annonce VF

 

Click Here: Kenzo Women’s New Collection

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *