C’est la fête sur la Grande Muraille de Chine. Comme tous les ans depuis cinq ans, un festival techno envoie une pluie de décibels le temps d’un week-end. Ils viennent de tout le pays et au-delà pour danser sur ces vieilles pierres. Le Grand Timonier, Mao Zedong, disait que celui qui n’a pas escaladé la Grande Muraille n’est pas un homme. Assurément, le mot est passé, car c’est l’endroit le plus visité de Chine, avec 16 millions de touristes chaque année. Elle est en fait appelée la “longue muraille” et s’étend sur 6 200 km. Il y a donc des endroits plus calmes.Tournages de films, défilés de mode, cours de yoga…La légende veut qu’on la voie de l’espace. Construit pour protéger l’empire des invasions barbares, ce site classé au patrimoine de l’humanité en voit maintenant de toutes les couleurs : tournages de films, de publicités ou encore défilés de mode. On y organise même des activités sportives, comme des cours de yoga. Les autorités chinoises veulent que la Grande Muraille de Chine puisse être louée. Alors, pour se déhancher de jour comme de nuit, les participants du festival techno paient 98 €, les organisateurs, eux, 15 000 euros par jour pour ce type d’événement. Il y aura toujours des gens pour dire que la Grande Muraille de Chine est un chef-d’œuvre en péril et qu’il faut la protéger des assauts de l’homme. En tout cas, ce ne sont pas les voisins qui se plaindront du bruit.Le JT

  • JT de 13h du dimanche 21 juillet 2019 L’intégrale

Les autres sujets du JT

  • 1

    Canicule : la France se prépare à un deuxième épisode de chaleur

  • 2

    États-Unis : une vague de chaleur meurtrière déferle sur la côte Est

  • 3

    Affaire de Rugy : l’ex-ministre peut-il être blanchi ?

  • 4

    Réforme des retraites : les craintes des indépendants

  • 5

    Égypte : des compagnies aériennes suspendent leurs vols

  • 6

    Château La Coste : l’art au cœur des vignes

  • 7

    Sports : le Français Enzo Lefort décroche l’or au fleuret, Neymar parti pour rester ?

  • 8

    Cinéma : le film d’horreur “Crawl” nous plonge au milieu d’alligators affamés

Click Here: Golf special

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *