Une enquête de l’UFC-Que-Choisir a révélé, jeudi 21 novembre que près d’un médecin sur deux refuser d’être le médecin traitant de nouveaux patients. Comment faire quand on fait face à plusieurs refus et qu’on se retrouve sans médecin traitant ? Voici la démarche à suivre.

Sommaire

  1. Est-ce que ça marche vraiment ? 

Jeudi 21 novembre, une enquête de l’UFC-Que-Choisir révélait que près d’un médecin sur deux refuse de prendre des nouveaux patients en tant que médecin traitant. Que peut-on réellement faire dans ce cas ? Selon le site de l’Assurance Maladie il est possible de saisir l’un de leur médiateur si vous estimez être victime d’un refus de soins ou si votre réclamation concerne vos relations avec un médecin lorsque, par exemple, vous ne parvenez pas à déclarer un médecin traitant (voir aussi encadré ci-dessous) ou en cas de difficultés pour obtenir un rendez-vous chez un médecin spécialiste dans des délais satisfaisants.” Pour solliciter un médiateur il faut d’abord remplir

le questionnaire de la CPAM destiné à cet effet. Dedans, il faut renseigner le nom de tous les médecins qu’on a tenté de contacter ainsi que leur motif de refus. Est-ce que ça marche vraiment ? Il est important de noter que le médiateur n’a pas d’autorité particulière sur le médecin. Si le médiateur accepte votre requête, il sera là pour tenter de négocier à l’amiable avec un médecin ou vous proposer des solutions pour vous permettre d’obtenir une consultation si besoin, mais pas nécessairement un médecin traitant. De plus la solution proposée peut parfois demander de faire beaucoup de kilomètres pour aller chez un médecin qui accepte les nouveaux patients dans le cas où ceux proches de chez vous n’ont pas les ressources nécessaires pour assurer de bons soins assez rapidement.Click Here: cheap all stars rugby jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *