Selon une étude menée par 60 Millions de consommateurs, en partenariat avec l’Institut national de la consommation (INC), plus de la moitié des crèmes solaires pour enfants afficheraient un niveau de protection supérieur à l’indice réel.

Crèmes solaires : faut-il se méfier des indices de protection ?

À l’approche des départs en vacances, les crèmes solaires envahissent les têtes de gondoles des grands magasins et des pharmacies, garantissant des niveaux de protection optimaux pour les consommateurs.Mais ces derniers peuvent-ils réellement se fier aux catégories de protection ? C’est la question que s’est posée le mensuel dans son numéro d’été.Protection solaire : une efficacité modérée ?En 2012, la Pr Laurence Coiffard, présidente du Centre européen de recherche en dermopharmacie (CERD), lançait déjà

l’alerte dans  Libération en affirmant qu’au moins 25% des crèmes solaires (parmi 32 produits testés) avaient une protection inférieure à celle affichée sur l’étiquette.Cette année, c’est au tour 60 Millions de consommateurs de tirer la sonnette d’alarme. Par la voie de l’INC, le magazine a testé dix crèmes solaires pour enfants. Résultat : l’indice de protection de six produits évalués sur dix n’offrait pas l’efficacité escomptée. Seules les crèmes solaires Avène, Mixa Solaire, Vichy et Alga Maris ont répondu positivement au test, confirmant leur très haute protection.Des crèmes riches en anti-inflammatoiresCertaines crèmes contiennent des anti-inflammatoires, qui auraient pour effet de retarder les coups de soleil et donc d’augmenter la valeur de l’indice de protection. L’étude montre que ces produits ne garantissent pas pour autant la protection contre les ultra-violets, notamment responsables du vieillissement de la peau et de certains cancers.Chaque année, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) donne des recommandations de base pour prévenir les coups de soleil chez les enfants et les adolescents. Outre l’application d’une crème solaire adaptée toutes les deux heures, les plus jeunes doivent également porter des vêtements couvrants, un chapeau à bords larges, et des lunettes de soleil.Amandine GarciaSources :60 millions de consommateurs – juillet 2013Relaxnews

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *