Avec l’augmentation des procréations médicalement assistées (PMA), on assiste de plus en plus à des grossesses tardives, parfois chez des femmes ménopausées. Mais le cas révélé par le journal Le Parisien a de quoi défrayer la chronique : non seulement la maman a 59 ans, mais elle a accouché à Paris de triplés !

S’il est pratiquement impossible de tomber enceinte à près de 60 ans, de plus en plus de femmes ont recours après 45 ans à une fécondation in vitro (FIV) avec don d’ovocytes pour mener à bien une grossesse malgré tout. Cette démarche étant impossible en France, elles se font implanter des ovules fécondés à l’étranger. En l’occurrence, la maman des triplés avait subi une intervention au Vietnam.
Outre les questions éthiques, cette pratique n’est pas sans danger. Car une grossesse de triplés déjà risquée en soi l’est d’autant plus à un âge avancé. Le Parisien souligne ainsi le cas d’une femme de 46 ans dans le coma depuis juin 2008 après avoir donné naissance à des triplés à Angers. Elle avait voyagé en Grèce pour subir une FIV, après avoir essuyé plusieurs refus par les médecins français. Lors de l’accouchement, elle a connu des problèmes cardiovasculaires graves et elle “lutte depuis contre la mort“.
Dans le cas de la maman de 59 ans, l’accouchement s’est heureusement bien déroulé. Les trois bébés (2 garçons et une fille) sont nés dans la nuit du 6 septembre 2008.
Ces cas relancent ainsi le débat sur l’âge limite du recours à la PMA. Mais tant que le recours à ces techniques reste possible à l’étranger, le phénomène sera difficile à endiguer en France.
Source : Le Parisien, septembre 2008.Click Here: camiseta rosario central

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *