C’est un exploit extrêmement rare que vient de réaliser une équipe de chirurgiens à l’hôpital Necker (Paris) : séparer deux frères siamois âgés de 8 mois. Originaires de Madagascar, les deux enfants étaient reliés par le thorax et l’abdomen, avec un foie en commun.L’opération a nécessité plus de 20 personnes, dont 4 anesthésistes et 6 chirurgiens, pendant 6 heures. Des professionnels de santé malgaches et les spécialistes de Necker ont ainsi collaboré pour rendre cette intervention possible.

Il faut souligner que l’équipe de Necker est l’une des rares à avoir une certaine expérience dans ce type d’opération : elle a séparé une quinzaine de siamois en 30 ans (or il n’y a pas eu plus de 200 interventions de ce type dans le monde). La dernière opération de l’équipe française datait toutefois de 2001. Mais les médecins avait notamment l’expertise nécessaire pour réaliser l’un des points les plus délicats : séparer le foie en deux pour que chacun des enfants bénéficie d’un organe fonctionnel.L’opération s’est donc bien déroulée. Après un séjour en soins intensifs et des séances de rééducation, les deux enfants pourront retourner à Madagascar. Il faudra toutefois surveiller leur développement psychologique et psychomoteur.Il faut noter que la naissance de siamois est rare : moins d’une grossesse sur 100 000. Il est d’autant plus exceptionnel qu’il s’agisse de frères : dans 90 % des cas, ce sont des filles.
Source : Communiqué de l’AP-HP, février 2009.
Photo : © AP-HP (E. Attard, Necker- Enfants Malades)Click Here: New Zealand rugby store

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *