Le moteur de recherche est déjà consulté par les utilisateurs pour avoir des informations sur diverses maladies alors, pourquoi ne pas donner accès à une consultation en ligne directement depuis son navigateur?

Bientôt des consultations médicales virtuelles via Google?

Actuellement, Google teste une nouvelle fonctionnalité qui permettra aux internautes de parler à un médecin par le biais d’un chat vidéo sans quitter leur domicile.Ces consultations virtuelles seront proposées au travers du service Helpouts de Google, qui existe depuis 2013 mais qui est réservé aux professionnels qui désirent poster et vendre des accès à des vidéos préenregistrées ou en live. Pour l’heure, les expérimentations de Google se limitent aux Etats-Unis à une échelle réduite.Cette nouvelle fonctionnalité a été découverte récemment par un utilisateur de

Reddit. Les médias ayant relayé l’information, Google a décidé d’expliciter son projet en début de cette semaine.Un service qui a des limitesLorsque vous recherchez des informations de base sur la santé – que ce soit sur les insomnies ou les intoxications alimentaires – notre objectif est de vous fournir les informations les plus utiles dont nous disposons“, a expliqué un porte-parole de la firme

Re/code, qui teste le service de télémédecine pour Google. Et de poursuivre : “nous essayons de voir si cette nouvelle fonctionnalité sera utile aux internautes“.Mais il va de soi qu’une consultation virtuelle avec un praticien a ses limites. Sans examen physique, le diagnostic est plus que restreint. Mais, à l’instar de Google, de nombreuses entreprises s’intéressent à la santé, que ce soit en proposant des tests à réaliser à domicile avec 

Cue, ou bien d’autres types de gadgets de santé pour tester son niveau de testostérone, de glycémie ou savoir si on est enceinte. Les consultations virtuelles pourraient donc s’imposer à l’avenir en parallèle des réelles chez son médecin traitant.Reste que dans beaucoup de pays comme la France, la médecine et en particulier la

télémédecine sont soumises à une réglementation très stricte pour protéger les patients…AFP/RelaxnewsClick Here: cheap INTERNATIONAL jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *