L’adaptation live de “La Belle et la Bête”, attendue sur les écrans le 22 mars, comporte un personnage ouvertement homosexuel.

Dans les pages du magazine gay Attitude, le réalisateur Bill Condon se confie sur l’homosexualité du personnage du Fou, une première chez Disney.

Joué par Josh Gad, Le Fou est à la fois le compagnon et le sous-fifre de Gaston, auquel il voue une admiration sans bornes dont les limites sont assez floues, comme l’explique le metteur en scène : “Le Fou veut un jour être Gaston et le lendemain il veut l’embrasser. Il est confus sur ce qu’il veut. Il vient de réaliser qu’il éprouve ces sentiments. Et Josh en a fait quelque chose de vraiment subtil et délicieux.”

Dans la version animée, l’ambiguïté était déjà de mise concernant Le Fou mais cette adaptation donne lieu à ce que le cinéaste décrit comme “un beau moment, exclusivement gay dans un film Disney.” Le début d’une révolution ? En 2015, la GLAAD (Alliance gay et lesbienne contre la discrimination) avait épinglé le studio pour l’absence totale de représentation de la communauté LGBT. 

S’il s’agit de la première personnalité explicitement homosexuelle à l’écran chez Disney, La Reine des Neiges avait déjà fait parler d’elle en 2013. Elsa est en effet la première princesse à ne pas finir dans les bras d’un prince charmant. Certains voient alors en elle une icône de la cause gay, faisant de “Libérée, délivrée” une chanson au sous-texte plus engagé qu’il n’y paraît, et réclamant à Disney une petite amie pour elle dans le 2e volet en préparation. 

Du côté de la concurrence, Pixar avait mis en scène en arrière-plan un couple lesbien dans Le Monde de Dory.

La Belle et la Bête Bande-annonce VO

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *