Léa Seydoux se fait petit à petit un nom à Hollywood. L’actrice a donc été interrogée sur le sujet qui occupe régulièrement l’industrie américaine du cinéma : le sexisme dont sont victimes les comédiennes. S’il est bien réel selon la Française, celle-ci estime qu’elle peut choisir de ne pas le subir.

« Hollywood, c’est un monde misogyne. » Léa Seydoux ne prend pas de pincettes. Comme de nombreuses actrices avant elle, elle dénonce le sexisme de l’industrie du cinéma. Dans une interview accordée à la version anglo-saxonne de Elle, elle en donne même un exemple concret. « C’est à cause de ce que nous demandons aux actrices, explique-t-elle. Nous leur demandons d’être sensibles, fragiles. Et les hommes ? Nous leur demandons d’être forts et virils. » Une différence qui renforce les clichés.

Toutefois, pour l’égérie Louis Vuitton, ce sexisme n’est pas une fatalité. « Vous pouvez transformer tout cela en une force. Parce que quand je décide de faire de la nudité, c’est quelque chose que je décide. Je sens que je dois avoir le choix. Je pense que cela devient un problème quand vous vous sentez comme la victime, lorsque vous vous victimiser. Je ne suis jamais la victime. »

De plus en plus appréciée à Hollywood, Léa Seydoux est par ailleurs revenue sur son expérience dans Spectre, le dernier James Bond. « J’ai vraiment tout aimé, assure-t-elle. Vous savez, être sur ce grand film, pour une actrice française, c’est passionnant. Je veux dire, c’est James Bond, vous voyez ? C’est du divertissement. Et nous les Français, nous ne sommes pas habitués au divertissement. »

Crédits photos : Lionel Guericolas / VISUAL Press Agency

Click Here: gold coast suns 2019 guernsey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *