Le Flic de Belleville, nouveau long-métrage de Rachid Bouchareb, est sorti en salles ce mercredi. Retour sur la genèse d’un projet qui aurait dû se faire il y a 7 ans.

UNE TRILOGIE AMÉRICAINE

Nous sommes en 2011. Rachid Bouchareb a sorti Hors-la-loi un an auparavant et se place sur les starting blocks pour ses nouveaux projets américains. Le metteur en scène d’Indigènes prépare une trilogie basée sur les relations entre les USA et le monde arabe ; le premier de cette série se nomme Just Like A Woman, road-movie avec Sienna Miller et Golshifteh Farahani dans les rôles principaux.

Just Like A Woman Extrait vidéo VF

 

L’idée ? Mettre en boîte la trilogie entre 2011 et 2013 avec comme ligne directrice l’évolution des relations entre les Etats-Unis et le monde arabe. Chaque film aura son propre genre, du road-movie au polar en passant par le fameux buddy movie.

Bouchareb se met donc au travail et réalise Just Like A Woman. Le long métrage raconte l’itinéraire de deux femmes à travers les Etats-Unis. L’une veut réaliser son rêve et devenir danseuse du ventre professionnelle, l’autre tente d’échapper à la police. Leur amitié va sceller leurs destins et les changer à tout jamais.

LES PRÉMISSES DU FLIC

Après le tournage de ce film à l’été 2011, il est question pour Bouchareb de donner les premiers coups de manivelle à Belleville Cop au cours de l’année 2012. Le cinéaste a déjà ses acteurs en tête, Jamel Debbouze campera le flic de Belleville et Queen Latifah sera sa partenaire américaine. Enfin, le dernier film de la trilogie sera un polar avec Forest Whitaker qui se tournera en 2013.

Just Like A Woman sort finalement directement en DVD le 4 juin 2013 et le projet Le Flic de Belleville se voit repoussé. Rachid Bouchareb se concentre donc sur ce qui était censé être le 3ème opus de sa trilogie, La Voie de l’ennemi. Le film raconte l’histoire de Garnett (Forest Whitaker), ancien membre d’un gang du Nouveau Mexique. Ce dernier vient de passer 18 ans en prison pour meurtre. Avec l’aide d’Emily Smith, agent de probation chargée de sa mise à l’épreuve, il tente de se réinsérer et de reprendre une vie normale. Mais Garnett est vite rattrapé par son passé. Le Sherif Bill Agati (Harvey Keitel) veut lui faire payer très cher la mort de son adjoint.

La Voie de l'ennemi Bande-annonce VO

 

La Voie de l’ennemi atteint les salles obscures le 7 mai 2014. Pendant ce temps, le projet Flic de Belleville est mis en suspens. Entre-temps, Bouchareb tourne Road To Istanbul, nouvelle oeuvre qui sort directement en DVD le 20 septembre 2016. Elle nous conte l’histoire d’une mère de famille faisant face à la radicalisation de sa fille, partie faire le djihad en Syrie.

DE JAMEL DEBBOUZE À OMAR SY

Le metteur en scène se remet ensuite en selle pour enfin terminer sa trilogie américaine. Jamel Debbouze et Queen Latifah ne font désormais plus partie du projet. Bouchareb a d’autres acteurs en tête. Il est devenu très ami avec Luis Guzman durant le tournage de La Voie de l’ennemi et souhaite que l’acteur incarne son policier américain. Quant au fameux Flic de Belleville, il pense à Omar Sy, qui formerait selon lui un excellent duo avec Guzman. Le projet prend forme et la trilogie sera finalement bouclée le 17 octobre 2018 avec la sortie en salles de ce buddy movie à l’ancienne.

Rachid Bouchareb, grand fan de L’Arme Fatale, Midnight Run ou du Flic de Beverly Hills, cite surtout 48 heures comme référence principale du Flic de Belleville. Le réalisateur a d’ailleurs fait appel à Larry Gross, le scénariste du film avec Eddie Murphy et Nick Nolte, pour l’aider à écrire le script de son buddy movie.

LE BUDDY MOVIE 80’S PAR RACHID BOUCHAREB

Le Flic de Belleville : le buddy movie 80's par Rachid Bouchareb

 

Click Here: United Kingdom Rugby Jerseys

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *