Toujours si mystérieux, les Daft Punk ont pourtant laissé échapper malgré eux une information qui affole la Toile. Les français voudraient réaliser un film.

«Everybody calls me Giorgio». Cette petite phrase signée Giovanni Giorgio Moroder, extraite de l’album Random Access Memories des Daft Punk pourrait bien devenir le titre d’un film. Si l’ont en croit les déclarations du musicien allemand au magazine Electronic Beats le duo casqué pourrait effectivement porter sa rencontre avec monsieur Moroder un peu plus loin encore. Selon lui «ils sont entrain de travailler sur un long-métrage dans lequel ils voudraient insérer des passages de mon histoire».

Cette petite phrase a immédiatement fait le tour du monde. Les Daft Punk, multi-récompensés cette année pour leur dernier album, sont d’habitude très secrets sur leur projets à venir. Giorgio Moroder a eu beau tempérer son propos d’un «mais qui sait? Personne n’a jamais d’infos concrètes sur eux», l’enquête est lancée.

L’envie des Daft Punk de passer sur grand écran ne serait finalement pas si surprenante. Par deux fois dans le passé Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homen-Christo ont transformé leurs albums en odyssées sur grand écran. En 2003, Intersella 5555: The story of 5ecret 5star 5ystem de Kazuhisa Takenouchi suivait le projet Discovery. Avec Daft Punk’s Electoma en 2007, ils mettaient eux-même en scène la quête d’humanité de deux robots, sur fond de Human after all sorti deux ans plus tôt.

Biopic de Girorgo Moroder ou nouvelle épopée dans leur univers robotico-disco? Aux Daft Punk d’écrire à nouveau leur histoire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *