Les députés, sur proposition du gouvernement, ont voté lundi soir un amendement au projet de budget de la Sécurité sociale, garantissant le secret lors de la prescription d’un contraceptif aux mineures.

L'anonymat pour la contraception des mineures voté à l'Assemblée nationale

Cet amendement est nécessaire afin que les jeunes filles puissent avoir recours à la contraception si elles le souhaitent sans que l’information qui serait faite à leurs parents sur ce point, notamment par les informations issues du remboursement par l’assurance maladie, ne pèse dans leur décision et vienne entraver leur volonté“, a souligné Marisol Touraine, ministre de la Santé, citée par Le Parisien-Aujourd’hui en France.Cette nouvelle mesure vient compléter la

gratuité de la contraception pour les mineures, déjà adoptée en première lecture.RelaxnewsClick Here: cheap nrl jerseys

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *