Graal de la littérature en langue espagnole, le Prix Miguel de Cervantes mérite bien deux journées de célébration. Au lendemain de la cérémonie de remise de la prestigieuse distinction littéraire, mardi 23 avril 2019 à l’auditorium de l’Université d’Alcala de Henares, à laquelle ils ont présidé, le roi Felipe VI et la reine Letizia d’Espagne retrouvaient mercredi 24 avril la lauréate, Ida Vitale, ainsi que ses proches pour un déjeuner en son honneur au palais royal à Madrid.

Plus d’une centaine d’invités, dont des représentants du gouvernement, comme le ministre de la Culture espagnol José Guirao, et des figures du monde littéraire, tels Mario Vargas Llosa, Maria Dueñas, Fernando Aramburu, Carmen Posadas ou encore Boris Izaguirre, étaient conviés à ce rassemblement autour de la poétesse uruguayenne de 95 ans, couronnée pour son oeuvre. Elle-même était entourée de sa fille Amparo Rama et de ses petites-filles Nuria et Emilia, déjà présentes la veille. Les adolescentes avaient d’ailleurs été saisies par l’émotion de ce moment solennel et n’avaient pu contenir leurs larmes, notamment lorsque leur grand-mère avait tendrement évoqué son défunt époux, Enrique Fierro, comme celui qui, par son amour et ses encouragements, lui avait permis de s’accomplir littérairement.

Click Here: nrl jerseys

Pour cette occasion, Letizia avait choisi de réutiliser la superbe robe à fleurs Carolina Herrera qu’elle avait sensationnellement étrennée à Londres au mois de février, où elle était allée inaugurer l’exposition Sorolla en compagnie du prince Charles à la National Gallery. Juste avant les vacances de Pâques, la reine avait déjà marqué les esprits en ressortant sa robe verte Sandro à l’esprit caftan. Au cours du déjeuner offert par le couple royal, le roi Felipe a trouvé d’autres choses à dire que la veille pour parler de poésie, évoquant en préambule la “nécessité irréductible de la liberté de penser et de créer“, puis, se faisant philologue, insistant sur la “réalité physique” et la “chimie déterminante” des mots.

Ce jeudi 25 avril, la reine Letizia devait remettre les prix de littérature jeunesse El Barco de Vapor et Gran Angular avant de préparer son voyage de coopération internationale au Mozambique du 28 au 30, qui lui fera manquer l’anniversaire de sa fille cadette, l’infante Sofia, 12 ans le 29 avril.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *