Film de guerre ? Film fantastique ? Drame métaphysique ? Ni le ciel ni la terre, film inclassable, présenté à la Semaine de la critique de Cannes, sort sur les écrans ce mercredi. Nous avons rencontréJérémie Rénier et son réalisateur Clément Cogitore

Afghanistan 2014. A l’approche du retrait des troupes, le capitaine Antarès Bonassieu et sa section sont affectés à une mission de contrôle et de surveillance dans une vallée reculée du Wakhan, frontalière du Pakistan. Malgré la détermination d’Antarès et de ses hommes, le contrôle de ce secteur supposé calme va progressivement leur échapper. Une nuit, des soldats se mettent à disparaître mystérieusement dans la vallée.

==> Quand le jeune cinéma d’auteur français casse les codes

A la croisée du film de guerre et du fantastique, Ni le ciel ni la terre a marqué la Semaine de la critique 2015, une oeuvre singulière, premier long métrage de Clément Cogitore, artiste plasticien, réalisateur de plusieurs courts métrages remarqués.

==> Jérémie Rénier : “On en a ch*** et ça se ressent à l’écran !”

AlloCiné s’est entretenu avec Jérémie Rénier, rôle principal du film, et son réalisateur. Découvrez notre interview.

AlloCiné a également rencontré Swann Arlaud, l’une des révélations du film

Portrait d'un jeune acteur : Swann Arlaud

 

Click Here: COLLINGWOOD MAGPIES 2019

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *