En apparence, Nicolas Sarkozy et Carla Bruni semblent très différents. Pourtant, selon des intimes qui se sont confiés dans les colonnes du Parisien, l’ancien président de la République et son épouse ont en commun plusieurs choses, et notamment un trait de caractère. Explications.

Avec la sortie de son livre Passions, aux éditions de L’Observatoire, Nicolas Sarkozy semble profiter de son retour sur le devant de la scène de manière enthousiaste et légère. Pourtant, l’ex-président n’en a pas fini avec la justice française. Comme le rapporte Le Parisien ce mardi 9 juillet, le principal intéressé va devoir s’expliquer, dans les prochains mois, devant les juges du Tribunal correctionnel de Paris pour des faits de corruption et trafic d’influence dans l’affaire Azibert. Pour rappel, Nicolas Sarkozy est soupçonné d’avoir voulu obtenir, en 2014, des informations provenant de Gilbert Azibert, magistrat à la Cour de Cassation, à propos de l’affaire Bettencourt. En échange, l’homme politique lui aurait promis un coupe de pouce pour obtenir un poste à Monaco… que l’ex-magistrat n’a jamais eu.

Alors, l’ex-chef d’État appréhende-t-il ce rendez-vous ? « Ce n’est pas une partie de plaisir », a confessé celui qui s’est aussi permis de piquer François Hollande sur le plateau de 20h30 le dimanche, le 30 juin dernier. Ce soir-là, Nicolas Sarkozy s’est montré plutôt serein : « Un jour, toute la vérité sera faite et ce jour-là, les Français comprendront que je n’ai jamais (…) trahi leur confiance. Le procès aura lieu. Chacun s’expliquera », a-t-il prévenu. Il est d’ores et déjà convaincu que le procès se terminera avec une relaxe.

Si ce nouveau procès s’annonce comme une « épreuve » pour l’ancien président, ce dernier n’entend rien lâcher. La pugnacité, c’est ce qui le caractérise. Un trait de caractère qu’il partage d’ailleurs avec son épouse, Carla Bruni, comme le rapportent plusieurs intimes du couple dans les colonnes du Parisien. « Il va faire de l’audience une tribune. Il a commencé, il affûte ses arguments. Il ira jusqu’à la Cour européenne des droits de l’homme », annonce l’un d’entre eux. Pas sûr que cela suffise à impressionner les juges…

Crédits photos : Best Image

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *