Entre le 1er juin et le 5 juillet 2006, l’Institut de Veille Sanitaire a déjà recensé 226 noyades accidentelles, dont 91 mortelles. Ces noyades ont eu lieu pour 41 % des cas en mer, 20 % en piscine (tous types confondus), 16 % en plan d’eau, 16 % en cours d’eau et 7 % dans d’autres lieux (baignoires, bassins…).
Vingt neuf noyades ont eu lieu en piscine privée familiale, dont près de la moitié (14) ont été mortelles. Sur ces 29 cas, 16 concernaient des enfants de moins de 6 ans, dont 5 en sont décédés.
Une réglementation impose depuis le 1er janvier 2004 des dispositifs de protection (barrières, volets roulants…) autour des piscines nouvellement construites. Depuis le 1er janvier 2006, toutes les piscines doivent désormais être équipées de dispositifs de sécurité.
Click Here: Cardiff Blues StoreToutefois, même si ces mesures sont indispensables, elles ne remplacent pas pour autant une surveillance active et constante des adultes. Les enfants de moins de 6 ans sont les premières victimes des noyades accidentelles en piscine privée. Parce que la prévention reste le premier moyen de protection contre les noyades accidentelles, redoublez de vigilance.
Prévention des noyades en mer, lac, rivière, cours d’eau…
– Etre attentif à sa forme physique et à son niveau de natation ;
– Etre vigilant et adopter un comportement adéquat en surveillant ses enfants, prévenant ses proches si on va se baigner, ne pas boire d’alcool avant de se baigner, rentrer progressivement dans l’eau, se rafraîchir dans l’eau tous les quarts d’heures, ne pas s’exposer longtemps au soleil, boire régulièrement de l’eau, etc. ;
– Etre attentif à son environnement en choisissant des zones de baignade surveillées et en se renseignant auprès de professionnels qualifiés et de la météo locale, en apprenant à évoluer dans une vague et un courant mais également être vigilant aux changements brusques du milieu, en se méfiant des rives instables ou peu praticables ;
– En cas d’imprévu, ne lutter pas contre le courant et les vagues pour ne pas s’épuiser, s’allonger sur le dos, se laisser flotter dans la mesure du possible.
Prévention des noyades d’enfants en piscines privées
– Désigner un seul adulte responsable de la surveillance et ne quitter jamais votre enfant des yeux ;
– Prévoir aux abords de la piscine une perche, une bouée et un téléphone pour alerter les secours en cas de besoin ;
– Après la baignade, penser également à sortir de l’eau tous les jouets que l’enfant pourrait vouloir attraper et à remettre en place l’équipement de protection ;
– Sécuriser sa piscine en l’équipant d’un matériel normalisé : barrière (NF P90-306), une alarme sonore de piscine (NF P90-307), une couverture (NF P90-308) ou un abri de piscine (NF P90-309) ;
– Apprendre à nager aux enfants à partir de 4 ans et de leur faire prendre conscience du danger d’une baignade sans surveillance.Source : Communiqué de l’InVS du 12 juillet 2006

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *