A l’occasion de la diffusion ce soir des deux suites de “Retour vers le futur” sur NT1, gros plan sur l’absence de l’acteur Crispin Glover, alias George McFly, le père de Marty.

Click Here: IQOS White

Retour vers le futur II –  20 décembre 1989
De Robert Zemeckis avec Michael J. Fox, Christopher Lloyd, Lea Thompson

De quoi ça parle ?

Lors de son premier voyage en 1985, Marty a commis quelques erreurs. L’avenir qu’il s’était tracé n’est pas si rose, et son rejeton est tombé sous la coupe du voyou Griff Tannen, qui veut régner sur la ville. En compagnie de son ami Emmett “Doc” Brown et de sa fiancée Jennifer, Marty va devoir entreprendre un voyage vers le futur, pour tenter de donner un peu plus de moralité à son héritier. Un voyage aux conséquences dramatiques…

Face Swap

Les spectateurs les plus attentifs auront remarqué que George McFly, le père de Marty (Michael J. Fox), n’est plus tout à fait le même dans Retour vers le futur II et III. Et pour cause, il y a eu entre le premier film et ses suites un changement d’acteur : Crispin Glover a laissé sa place à Jeffrey Weissman. Ce dernier fut maquillé de manière à ressembler le plus possible à Glover. Mais que s’est-il passé ?

Certains affirment que le comédien, vu depuis notamment dans Charlie et ses drôles de dames et Willard, a simplement refusé d’apparaître dans une suite, étant en désaccord avec le scénario. D’autres avancent qu’il était mentalement instable quand d’autres encore suggèrent qu’il exigeait un salaire trop élevé. Quoi qu’il en soit, il participa toutefois au reste de la trilogie malgré lui : la production utilisa en effet des scènes du premier volet pour les insérer dans les autres longs métrages. Elle eut même recours à un moulage de son visage réalisé pour le premier film, au grand mécontentement de Glover qui poursuivit en justice le studio pour cet usage non consenti de son image. Si le plaignant gagna son procès (760 000 dollars lui furent versés), cette affaire poussa surtout la SAG (syndicat des acteurs américains) à se pencher sur la question du droit à l’image des comédiens. 

Retour vers le futur : les 15 choses ultimes à savoir sur la saga culte

Quand on l’interroge aujourd’hui sur cette mésaventure, Crispin Glover répond, magnanime : “Ça ne me dérange pas d’en parler. J’ai poursuivi la production pour rétablir la vérité. Je n’ai pas joué dans ces films, et je voulais que le public le sache.”

Crispin Glover évoquait cette affaire à notre micro lors du Festival de Monte-Carlo en 2015 :

"Retour vers le futur" fête ses 30 ans : pourquoi Crispin Glover n'était pas dans les suites…

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *