Sacré champion olympique en 2016 à Rio, tout comme sa femme Estelle Mossely, Tony Yoka est passé du statut d’amateur à celui de professionnel. Mais le boxeur français de 27 ans a vu sa carrière être mise entre parenthèses. En mars 2018, le poids lourd a écopé d’un an avec sursis et d’une suspension par la Fédération française de boxe pour des manquements à la réglementation antidopage. Il avait failli lors de plusieurs contrôles antidopage survenus entre juillet 2016 et juillet 2017. Si le champion n’a pas souhaité contester la sanction, il a pourtant toujours nié les faits. Le 13 juillet 2019, Tony Yoka remontrera sur le ring à Antibes, une patience exprimée sur les réseaux sociaux : “Enfin le Retour !!! Trois combats cette année pour arriver en haut du classement. On commence avec Antibes le 13 juillet. Cette année d’attente s’achève enfin!“, a-t-il commenté sur Instagram.

Enfin le Retour!!! 3 combats cette anne pour arriver en haut du classement. On commence avec Antibes le 13 juillet. Cette anne d’attente s’achve enfin! lien pr les places dans ma Bio

Une publication partage par Tony Yoka (@tonyyoka) le

Tony Yoka a également fait l’objet d’une autre rumeur bien plus folle : il aurait tenté de mettre fin à ses jours. “Ça n’avait aucun sens. J’ai préféré ne pas réagir pour rien. Certains ont voulu se faire un kif. C’est le mauvais côté d’être connu, faire avec les choses fausses qu’ils disent sur vous“, a-t-il déploré.

Click Here: France Rugby Shop

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *