Parfois, un as du ballon rond devient une légende. Et rien n’aime davantage les légendes que le cinéma ! Découvrez ces footballeurs devenus des dieux qui ont inspiré un film entier à un cinéaste.

1. Joue-la comme Beckham de Gurinder Chadha (2002)
+

Certes, Joue-la comme Beckham n’est pas vraiment un film sur David Beckham. Pourtant, son titre lui rend hommage ! Ce “feel-good movie” sur une jeune indienne vivant en Angleterre, fan de David Beckham, rêvant de se faire un nom dans le football féminin est tout de même une manière de rendre hommage au célèbre milieu de terrain de la Manchester United. En prime, le beau-gosse passe une tête à la fin du film, accompagné de sa femme, l’ex Spice Girl Victoria Adams !
Lire la suite

© Metropolitan FilmExport

Joue-la comme Beckham de Gurinder Chadha (2002)

Certes, Joue-la comme Beckham n’est pas vraiment un film sur David Beckham. Pourtant, son titre lui rend hommage ! Ce “feel-good movie” sur une jeune indienne vivant en Angleterre, fan de David Beckham, rêvant de se faire un nom dans le football féminin est tout de même une manière de rendre hommage au célèbre milieu de terrain de la Manchester United. En prime, le beau-gosse passe une tête à la fin du film, accompagné de sa femme, l’ex Spice Girl Victoria Adams !

Joue-la comme Beckham Bande-annonce VO

Zidane, un portrait du XXIème siècle de Philippe Parreno et Douglas Gordon (2006)

Plus expérimental, proche du geste cinématographique religieux, le film suit tout simplement Zinédine Zidane le 23 avril 2005 pendant l’intégralité du match de la Liga espagnole Real Madrid / Villarreal. Dix-sept caméras en haute définition filment ses moindres gestes sans commentaire en voix-off jusqu’à ce qu’à la 90ème minute où Zidane sort du terrain, expulsé par carton rouge. Eh oui, encore…

Zidane, un portrait du XXIème siècle Bande-annonce VF

Maradona par Kusturica (2008)

Que Diego Maradona soit suffisamment légendaire pour inspirer un documentaire à un cinéaste, ça n’étonnera personne. Que ce soit le réalisateur aux deux Palmes d’Or Emir Kusturica qui s’y colle, c’est déjà plus étonnant ! Le Serbe raconte l’impressionnante carrière du footballeur argentin dont les moindres dribles prenaient parfois des dimensions politiques. Pour honorer le seul joueur qui a le droit de marquer de la main, le film se termine au coin d’une rue où Manu Chao chante un hymne à ce sportif de légende (“La Vida Tombola”).

Maradona par Kusturica Bande-annonce VO

Looking For Eric de Ken Loach (2009)

Autre légende du cinéma ayant remporté deux Palmes d’Or, Ken Loach, fou de football, a lui-aussi tourné un film sur un grand joueur : Eric Cantona. Fidèle à son cinéma social, Ken Loach suit le destin d’un petit facteur dans l’embarras qui doit de l’argent à la mafia locale. Un seul homme pourra le raisonner, son Dieu, son seul maître à penser : Eric Cantona, le joueur français passé de l’autre côté de la Manche pour jouer dans la Leeds United et la Manchester United. Sans surprise, le film se conclut sur la plus célèbre citation du joueur : “Quand les mouettes suivent un chalutier, c’est qu’elles pensent qu’on va leur jeter des sardines.”

Looking for Eric Bande-annonce VO

Pelé – naissance d’une légende Michael Zimbalist & Jeff Zimbalist (2016)

Finalement, le seul joueur à ce jour auquel le cinéma a consacré un biopic classique, c’est Edson Arantes do Nascimento dit Pelé qui à 17 ans seulement, en 1958,  marque un doublé en finale de la Coupe du Monde contre la Suède, pays organisateur, et permet au Brésil de remporter son premier trophée. Le film n’est sorti en France qu’en VOD le 22 juillet 2016.

Pelé – naissance d’une légende Bande-annonce VO

Et si vous préférez la FIFA au foot, United Passions – La Légende du Football est fait pour vous !

United Passions – La Légende du Football Bande-annonce VO

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *